Licenses

Présentation des diverses licences Redis

À propos de la Redis Source Available License (RSAL)

La RSAL est une licence logicielle créée par Redis Labs qui permet de faire fonctionner certains des modules Redis sur le cœur open source Redis. La RSAL accorde des droits équivalents aux licences open source permissives à la grande majorité des utilisateurs. Avec la RSAL, les développeurs peuvent utiliser le logiciel, modifier le code source, l’intégrer à une application et utiliser, distribuer ou vendre l’application. La seule limite est que l’application ne peut pas être une base de données, un moteur de caches, un moteur de traitement de flux de données, un moteur de recherches, un moteur d’indexation ou un moteur dont l’objectif est de motoriser les opérations de machine learning, de deep learning ou encore d’intelligence artificielle.

if est de motoriser les opérations de machine learning, de deep learning ou encore d’intelligence artificielle.

VOIR LA LICENCE

FAQ

Quelles sont les limites que la RSAL impose à mon utilisation des modules de Redis Labs ?

Un logiciel encadré par la RSAL est conçu pour être utilisé dans le cadre d’une application. Nous aidons et encourageons les personnes à développer leurs propres applications, mais la RSAL met l’accent entre un « produit de base de données » et toutes les autres applications. D’après la RSAL, un produit de base de données est l’un des produits ou services suivants : (a) les bases de données, (b) les moteurs de caches, (c) les moteurs de traitement de flux de données, (d) les moteurs de recherche, (e) les moteurs d’indexation ou (f) les moteurs d’opérations de machine learning, de deep learning ou d’intelligence artificielle.

Si votre application créée avec un logiciel encadré par la RSAL n’est PAS un produit de base de données, la RSAL la qualifie comme étant « votre application » et vous pouvez alors :

  1. Distribuer gratuitement un logiciel encadré par la RSAL à condition que vous incluiez la mention suivante sur toutes les copies que vous distribuez : « Ce logiciel est régi par les conditions de la Redis Source Available License ».
  2. Modifier librement le logiciel encadré la RSAL tant que votre modification est couverte par la licence RSAL.
  3. Utiliser librement un logiciel encadré par la RSAL, tant qu’il ne fait pas partie d’un « produit de base de données » proposé par un tiers autre que vous-même ou Redis Labs.

Pourquoi Redis Labs a-t-il adopté la RSAL ?

Le logiciel d’infrastructures open source modernes a créé plus de valeur au cours de la dernière décennie que nous n’aurions jamais pu l’imaginer. Les bases de données, les orchestrateurs, les systèmes distribués et d’autres technologies logicielles alimentent désormais pratiquement toutes les entreprises de la planète – tout cela grâce à la philosophie de la communauté open source qui repose sur le concept de collaboration et de partage.

Cependant, certains fournisseurs de cloud ont profité à plusieurs reprises de projets open source réussis, sans contributions significatives à leurs communautés. Ils reconditionnent des logiciels qui n’ont pas été développés par eux-mêmes en les commercialisant sous forme de services propriétaires compétitifs, profitant de leur influence commerciale pour tirer des gains importants de ces projets open source.

Redis Labs dirige et finance le développement du cœur open source Redis depuis des années et mérite, à juste titre, de récolter les fruits de ces efforts. Alors que le cœur Redis est et restera toujours disponible avec la licence open source BSD, nous avons décidé, afin d’assurer la pérennité de nos activités et du projet Redis, d’encadrer certains modules créés par Redis Labs (par ex. RediSearch, RedisGraph, RedisJSON, RedisBloom et RedisML) par la licence Redis Source Available License.

Pourquoi être passé d’Apache 2 modifié avec Commons Clauses à la RSAL ?

Commons Clauses, la licence utilisée en précédence pour les modules de Redis Labs a été lancée par une coalition de sociétés de logiciels d’infrastructure pour protéger leurs droits vis-à-vis des fournisseurs de cloud. Le concept était basé sur l’ajout d’une restriction aux licences logicielles open source existantes dans l’objectif de limiter la commercialisation du logiciel.

Cependant, l’utilisation de Commons Clauses comme avenant à une licence open source existante (à savoir Apache 2) – ainsi que l’utilisation dans le contrat du terme « substantiel » pour définir ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas – a engendré une certaine confusion et une incertitude en ce qui concerne les conditions d’utilisation. Enfin, certaines restrictions des Commons Clauses concernant le support sur le logiciel jouent en défaveur de notre intention de contribuer à la croissance de l’écosystème autour des modules de Redis.

Nous avons créé la RSAL pour répondre à toutes ces préoccupations et offrir une liberté d’utilisation maximale (similaire aux licences open source permissives), tout en continuant à protéger nos droits vis-à-vis des fournisseurs de cloud.

Pourquoi n’avez-vous pas utilisé l’AGPL pour les modules de Redis ?

Au départ, nous avions encadré certains des premiers modules de Redis de Redis Labs par l’AGPL. Cependant, nous avons réalisé plus tard que l’AGPL n’empêchait pas les fournisseurs de cloud de créer des services propriétaires en utilisant notre code. De plus, des développeurs de grandes entreprises nous ont demandé de passer de l’AGPL à une licence plus permissive et ce, parce que l’utilisation de l’AGPL était contraire aux politiques de leur entreprise.

De quelle manière la RSAL m’affecte-t-elle ?

  1. En tant que distributeur de logiciel ou de service SaaS – À condition que vous n’ayez pas l’intention de distribuer un « produit de base de données » (tel que qualifié dans la RSAL), la RSAL ne comporte pour vous aucune limitation. La seule chose que vous devez faire lorsque vous distribuez une application créée avec un logiciel encadré par la RSAL est d’ajouter une mention précisant que votre produit est soumis aux conditions de cette dernière.
  2. En tant qu’utilisateur de logiciel ou de service SaaS – Vous pouvez utiliser un « produit de base de données » (tel que qualifié par la RSAL) qui comprend un logiciel encadré par la RSAL ou bien une modification de celui-ci à condition que le logiciel ou le service SaaS ne soit pas distribué ou bien mis à disposition par un tiers (autre que vous-même ou Redis Labs).
  3. En tant que développeur de logiciel ou de service SaaS – Vous pouvez modifier librement n’importe quel logiciel encadré par la RSAL à condition que la version modifiée soit soumise aux conditions de la RSAL.

La RSAL est-elle open source ?

Bien que le code source soit disponible en cas d’encadrement par la RSAL, d’après l’Open Source Initiative (OSI), une licence open source ne peut inclure de limitations. Par conséquent, certaines restrictions imposées par la RSAL signifient que tout logiciel sous cette licence n’est pas open source par définition. Cependant, dans la pratique, la RSAL est très similaire aux licences open source permissives, et n’empêche pas les fournisseurs de cloud computing à tirer des gains commerciaux de logiciels qu’ils n’ont pas eux-mêmes développés.

Comment puis-je contribuer aux référentiels Redis sous licence RSAL ?

Les projets de la communauté de Redis Labs sont répertoriés ici. Quiconque peut contribuer à l’un de ces projets (y compris ceux encadrés par la RSAL) à condition, cependant, de signer notre Contrat de licence de contributeur.

Quand la RSAL entrera-t-elle en vigueur ?

La RSAL s’appliquera à partir des versions des modules de Redis suivantes à partir du 21 février 2019 :

Mon entreprise dispose d’une politique contre l’utilisation de code limitant l’utilisation commerciale. Puis-je encore utiliser des modules de Redis encadrés par la RSAL ?

Si vous ne distribuez pas de « produit de base de données » ou n’utilisez pas de services Redis offerts par un fournisseur de cloud, la RSAL ne devrait en aucun cas vous comporter de limitations.

Puis-je personnaliser un logiciel encadré par la RSAL ?

Oui. La RSAL est similaire en ce sens aux licences open source permissives. Vous pouvez modifier le logiciel, intégrer la variante dans votre application, et distribuer et vendre votre application et ce, tant que votre application n’est pas un « produit de base de données » (tel que qualifié par la RSAL). La seule chose que vous devez faire est d’ajouter une mention précisant que votre produit est soumis aux conditions de la RSAL.

Puis-je fournir une assistance commerciale aux modules de Redis encadrés par la RSAL ?

Tout à fait ! L’une des principales raisons pour lesquelles nous sommes passés à la RSAL est d’aider à contribuer à la croissance de l’écosystème autour de nos modules. Dans cet esprit, le soutien commercial d’un tiers est plus que bienvenu.

Pourquoi n’avez-vous pas utilisé une licence open source pour les modules de Redis ?

Nous voulons offrir aux développeurs un accès gratuit au code source de nos modules de Redis ; cela inclut le droits de le modifier, de l’intégrer à leurs applications et de distribuer ou vendre librement ces dernières. Comme cela ne serait pas possible avec une licence de logiciel source fermé, nous avons décidé d’utiliser la RSAL qui est plus permissive.

Je possède une licence Redis Enterprise (ou un abonnement DBaaS). La RSAL m’affecte-t-elle ?

La licence commerciale Redis Enterprise couvre les modules de Redis intégrés à Redis Enterprise. Par conséquent, la RSAL n’est pas applicable dans ce cas. Pour plus de précisions, veuillez contacter votre gestionnaire de compte.

La RSAL s’applique-t-elle au cœur open source Redis ?

Non. Redis open source reste sous licence 3-Clause-BSD. De plus, nous continuons à soutenir le projet open source en ajoutant des fonctionnalités avancées et en corrigeant les bogues de la même manière que nous l’avons toujours fait.